CRES Paca - Comité régional d’éducation pour la santé Provence-Alpes-Côte d’Azur

Accueil > Thématiques de santé > Santé et précarité

Thématiques de santé

Santé et précarité

Toutes les actualités

Mise en oeuvre d'un parcours de santé pour les migrants primo-arrivants

30/07/2018

Afin de faciliter l’accès à la prévention et aux soins des migrants primo-arrivants, le ministère des solidarités et de la santé encourage les agences ...
Voir plus

Les relais Popote

30/07/2018

Engagé dans une démarche d’animation et de coordination des acteurs de l’aide alimentaire, le Centre communal d'action sociale (CCAS) de Bordeaux a proposé à ...
Voir plus

La souffrance psychique des exilés, une urgence de santé publique

30/07/2018

A l’occasion de la Journée mondiale des Réfugiés, le 20 juin, le Centre Primo Levi et Médecins du Monde ont publié le rapport « La souffrance psychique ...
Voir plus

Femmes sans-abri : l'AP-HM va à leur rencontre

30/07/2018

Grâce au Pass mobile « Colette », les professionnels de santé de l'AP-HM proposent des consultations de médecine générale et de ...
Voir plus

4ème appel à projet "10 000 logements accompagnés"

30/07/2018

L’Etat et le mouvement HLM ont lancé, en 2014, un appel à projets visant la mise en place de 10 000 logements HLM accompagnés.Les organismes HLM et les partenaires ...
Voir plus

Plan "logement d'abord" : premier bilan

30/07/2018

Jacques Mézard, ministre de la Cohésion des territoires, Julien Denormandie, secrétaire d’État auprès du ministre de la Cohésion des territoires et ...
Voir plus

Voir tous les documents

Contexte

Le Programme régional d’accès à la prévention et aux soins (PRAPS) est mené en région PACA depuis 2000. Il a été instauré par la loi d’orientation et de lutte contre les exclusions du 28 juillet 1998 et rendu obligatoire par la loi Hôpital, patients, santé et territoires. Piloté par l’ARS, il fait désormais partie du projet régional de santé au titre de programme transversal à tous les schémas.

Il a pour objectif d’améliorer l’accès aux soins et à la prévention des personnes les plus démunies, qui cumulent des problèmes financiers, économiques et sociaux. Il se traduit par des mesures d’accompagnement social et de proximité, l’optimisation des permanences d’accès aux soins de santé (PASS) ou en développant des actions de prévention, de dépistages et de réduction des risques.

Le PRAPS implique de nombreux partenaires et dispose en région d’une enveloppe de 3 millions d’euros pour financer les projets.