CRES Paca - Comité régional d’éducation pour la santé Provence-Alpes-Côte d’Azur

Accueil > Publications > Covid-19 : la veille du CRES > Covid-19 : les publications > Avis et recommandations du 20 mars au 24 avril 2020

Publications

Avis et recommandations du 20 mars au 24 avril 2020

Substituts nicotiniques : attention aux risques, notamment pour les non-fumeurs

Suite à la publication de l’arrêté du 23 avril limitant la délivrance des substituts nicotiniques en pharmacie, l’ANSM rappelle les règles de bon usage et les risques liés à ces médicaments. Leur accès doit être réservé aux personnes qui en ont besoin dans le cadre d’un sevrage tabagique.

Point d'information, ANSM, 2020-04-24

Consultez le point d'information


Covid-19 : Blending social determinants of health and intensifying existing health inequities

La capacité à laquelle les individus, les communautés et les pays peuvent faire face à la pandémie et ses effets diffère selon leur position sociale et économique. Pour éviter d'aggraver les inégalités, l'Union internationale de promotion et d'éducation pour la santé émet des recommandations afin que l'impact des inégalités sociales, économiques et sanitaires existantes soit être pris en compte dans toute réponse mondiale, nationale ou locale.

IUHPE, 2020-04, 4 p.

Lire la déclaration


Evaluation des performances des tests sérologiques détectant les anticorps dirigés contre le virus SARS-CoV-2

Concernent les modalités d'évaluation des performances des tests sérologiques détectant les anticorps dirigés contre le virus SARS-CoV-2, le Collège de la Haute Autorité de santé a adopté un cahier des charges, un avis et une décision.

HAS, 2020-04-21

Décision n°2020.0097/DC/SEAP du 16 avril 2020, mise en ligne le 21 avril

Avis n°2020.0028/AC/SEAP du 16 avril 2020 du collège de la HAS

Cahier des charges


Recommandations de structuration des filières de prise en charge des patients Covid+ en sortie de court séjour

Au regard de l’évolution de l’épidémie de Covid-19, la constitution de filières organisées et de parcours de soins territoriaux sont des leviers à activer dès que possible pour apporter les réponses de court et moyen terme à la situation de crise. Il s’agira avant tout de soulager le plus tôt possible les établissements en première ligne dans la prise en charge des patients Covid+, mais également d’organiser dès à présent les modalités de prise en charge de moyen et long terme.

Ministère des solidarités et de la santé, 2020-04-21

Lire la note


Usage des médicaments en ville durant l'épidémie de Covid-19 : point de situation sur les deux premières semaines du confinement

Le groupement d’intérêt scientifique (GIS) EPI-PHARE constitué par l’ANSM et la CNAM publie les premiers résultats d’une étude de pharmaco-épidémiologie portant sur la dispensation de médicaments remboursés sur ordonnance en pharmacie d’officine depuis le début de l’épidémie en France.

Point d'information ANSM, 2020-04-21

Lire le point d'information


Diabète : guider les patients et assurer leur suivi en période d'épidémie de Covid-19

Les patients atteints de diabète de type 1 ou 2 doivent bénéficier d'une prise en charge et d'un suivi médical réguliers durant l'épidémie de Covid-19. Dans le but d'accompagner les professionnels de santé dans ce contexte, la Haute Autorité de Santé a élaboré des réponses rapides en collaboration avec la Société Francophone du Diabète, la Fédération Française de Nutrition et le Collège de la Médecine Générale.

HAS, 2020-04-21

Lire l'article


Désinformation, cyberattaques et cybermalveillance : " l'autre guerre du Covid 19 "

Cette note de synthèse émane de la Commission des affaires étrangères, de la défense et des forces armées du Sénat. La crise sanitaire a considérablement accru l’exposition au risque informatique. Elle s’accompagne d’un accroissement des « fausses nouvelles » (fake news). Elle met à l’épreuve les systèmes d’information des établissements de santé, cibles qui doivent être mieux protégées. Elle force à une utilisation massive et rapide du télétravail. Cette bascule en urgence vers le « tout digital » accentue le risque d’actes de cyber malveillance. Les rapporteurs concluent leur étude par plusieurs recommandations concrètes.

Sénat, 2020-04, 9 p.

Lire la note


L'Anses met en garde contre la consommation de compléments alimentaires pouvant perturber la réponse immunitaire

Certaines plantes contenues dans les compléments alimentaires peuvent perturber les défenses naturelles de l'organisme en interférant notamment avec les mécanismes de défense inflammatoires utiles pour lutter contre les infections et, en particulier, contre le Covid-19. Les plantes visées par l'avis de l'Anses sont : le saule, la reine des prés, l'harpagophytum, le curcuma, les échinacées, le bouleau, le peuplier, la réglisse.

ANSES, 2020-04-17

Lire le point d'information


Tumeurs de la vessie : point sur les recommandations de prise en charge par BCG thérapie

L'ANSM, en concertation avec l’Association française d’urologie, la Société française de pharmacie oncologique et la Société française de pharmacie clinique, suspend temporairement le contingentement des BCG thérapies (basé sur le score de gravité de chaque patient), afin de faciliter la prise en charge des patients atteints de cancer de la vessie, dans le contexte de la pandémie de COVID-19. En effet, les approvisionnements, bien que tendus, sont actuellement garantis par les laboratoires pharmaceutiques. Par ailleurs, l'Agence a observé une baisse des commandes de BCG thérapie qui fait craindre un retard de soins ou un renoncement des patients de peur d’être contaminés par le Covid-19. Elle rappelle donc aux patients, qu'une organisation est mise en place dans les établissements de santé avec des unités dédiées aux malades porteurs du SARS-Cov2 distinctes des unités destinées aux autres malades avec des circuits et du personnel soignant qui ne se croisent pas. La poursuite du traitement par BCG thérapie dans les délais prescrits par le médecin est essentielle.

Point d'Information, ANSM, 2020-04-17

Lire la note


2 nouvelles réponses rapides de la HAS

La HAS apporte deux nouvelles précisions, l'une sur le rôle des masseurs kinésithérapeutes dans le suivi des patients à domicile pendant l'épidémie de Covid-19 et l'autre sur l’intervention des rééducateurs auprès de ces patients, de manière sécurisée, à l’hôpital ou à domicile.

HAS, 2020-04-17

Le rôle des masseurs kinésithérapeutes dans le suivi des patients à domicile

Aider les patients à récupérer après une hospitalisation pour Covid-19


La nutrition clinique face au Covid-19 : 20 fiches pratiques

Après la publication des avis d'experts du 23 mars et le webinaire du 9 avril (disponible en replay), la Société francophone nutrition clinique et métabolisme met en ligne 20 fiches pratiques pour mettre en oeuvre les avis.

  • 14 fiches consacrées aux différentes étapes du parcours patient Covid 19 hospitalisé
  • 6 fiches pour continuer à s'occuper des autres groupes de patients le mieux possible en phase de pandémie

SFNCM, 2020-04-15

Accédez aux fiches


Confinement : assurer un apport suffisant en vitamine D grâce à l'alimentation

La vitamine D joue un rôle essentiel dans la qualité du tissu osseux et musculaire ainsi que dans le renforcement de notre système immunitaire. Dans le contexte actuel de l'épidémie de Covid-19, les défenses immunitaires peuvent être particulièrement sollicitées. Poissons gras, fromage, jaune d'oeuf, la consommation de ces aliments riches permet d'assurer à notre corps un apport en vitamine D.

ANSES, 2020-04-17

Consultez le site


Médicaments antitussifs à base de pholcodine et risque de réaction allergique aux curares dans le contexte de l'épidémie de Covid-19

Dans le contexte actuel de pandémie de Covid-19, l’ANSM souhaite rappeler le risque potentiel de réactions allergiques croisées entre la pholcodine, utilisée dans des sirops antitussifs, et les curares (agents bloquants neuromusculaires), utilisés dans les services d’anesthésie / réanimation. Par mesure de précaution, l'ANSM recommande aux médecins de ne pas prescrire de spécialité contenant de la pholcodine pour le traitement symptomatique de la toux et aux patients de ne pas les utiliser.

ANSM, 2020-04-17

Lire le point d'information


Covid-19 Strategy update 13 April 2020

L'OMS a mis à jour la stratégie mondiale de lutte contre la pandémie de Covid-19. Ce document complète les lignes directrices publiées par l'OMS depuis le début de la pandémie. Il rend compte des connaissances accumulées depuis le plan de préparation stratégique et d'intervention du 3 février 2020 et donne des orientations pratiques supplémentaires à l'ensemble des gouvernements pour une réponse coordonnée.

OMS, 2020-04-13, 18 p.

Consultez la stratégie (en anglais)


Gestion des déchets issus des protections pour adultes incontinents au cours de l'épidémie de Covid-19

Le HCSP recommande d’éliminer ces déchets :

  • dans les établissements de santé et les établissements médico-sociaux, par la filière des déchets d’activités de soins à risques infectieux (DASRI) de ces établissements, déjà mise en place pour les déchets issus de patients infectés ou susceptibles d’être infectés par le SARS-CoV-2, afin notamment d’en faciliter l’organisation, sans les distinguer des autres DASRI produits par l’établissement ;
  • et pour les personnes maintenues à domicile, par la filière des déchets ménagers.

HCSP, 2020-04-14, 10 p.

Consultez l'avis


Covid-19 et obésité. Actualisation des recommandations de l'AFERO

L’AFERO (Association Française d'Etude et de Recherche sur l'Obésité), avec le réseau FORCE (French Obesity Research Centre of Excellence) et la coordination nationale des centres spécialisés de l’obésité (CSO), met à jour ses recommandations suite aux premières données françaises sur l’obésité comme facteur de risque.

AFERO, 2020-04-10, 3 p.

Lire la note


Coronavirus SARS-CoV-2 : prise en charge à domicile ou en structure de soins

Le HCSP émet ses recommandations pour la prise en charge à domicile ou en structure de soins des patients atteints ou suspectés de Covid-19. Cet avis complète ceux des 5 et 23 mars 2020.

HCSP, 2020-04-08, 20 p.

Lire l'avis


Avis du conseil scientifique "Outre-Mer"

Les territoires d’outre-mer sont frappés par l’épidémie de Covid-19 avec un décalage de plusieurs semaines dans le temps par rapport à la métropole. Le confinement général y a été décrété au même moment, le17 mars. Pour être efficace, cette mesure doit être strictement mise en oeuvre et bénéficier d’une large adhésion de la population, comme ceci semble être le cas. Mais le stade précoce de l’épidémie et l’insularité de la plupart des territoires d’outre-mer rendent possibles d’autres mesures pour freiner la propagation de l’infection, fondées sur une utilisation plus large des tests de diagnostic, avec un isolement des patients positifs, et des mesures de quarantaine des nouveaux arrivants. Les situations des territoires d’outre-mer sont hétérogènes et les mesures, pour être opérationnelles, doivent être réalistes et adaptées aux contextes. Elles doivent être différenciées selon les territoires et élaborées avec les autorités et les acteurs impliqués.

Conseil scientifique, 2020-04-08, 13 p.

Lire l'avis


Avis relatif à la vaccination contre le pneumocoque

Dans le contexte de l’épidémie de Covid-19 que connaît la France, la Haute Autorité de santé n’a pas identifié d’argument permettant de recommander tout particulièrement la vaccination contre le pneumocoque. Elle considère qu’il n’y pas lieu d’entreprendre le rattrapage vaccinal pneumococcique des personnes à risque d’infections à pneumocoque âgées de plus de 2 ans et qu’il peut être différé jusqu'à la levée des mesures de confinement.

Avis n° 2020.0027/AC/SEESP du 8 avril 2020 du collège de la Haute Autorité de santé relatif à la vaccination contre le pneumocoque dans le contexte de tensions d'approvisionnement en vaccin PNEUMOVAX et de l'épidémie de Covid-19 en France, HAS, 2020-04-10

Lire l'avis


De nouvelles réponses rapides de la HAS pour les maladies chroniques et la grossesse

La HAS a mis en ligne de nouvelles fiches réponses rapides sur les maladies chroniques :

  • Assurer la continuité de la prise en charge du patient ayant une maladie rénale chronique
  • Faire face à une maladie chronique pendant le confinement - document usager
  • Prise en charge ambulatoire des patients atteints de maladies respiratoires chroniques sévères Suivi du patient insuffisant cardiaque chronique
  • Suivi des personnes atteintes du syndrome coronarien chronique
  • Prise en charge ambulatoire des patients ayant une épilepsie
  • Continuité de la prise en charge des patients atteints d'hépatites virales chroniques
  • Continuité des personnes vivant avec le VIH et de l'offre de soins en santé sexuelle
  • Suivi des personnes atteintes de la maladie de Parkinson
  • Continuité du suivi des patients atteints de tuberculose

Concernant la grossesse, une fiche porte sur l'IVG médicamenteuse à la 8ème et à la 9ème semaine d'aménorrhée (SA) hors milieu hospitalier.

HAS, 2020-04-10

Consultez les fiches


Médicaments utilisés chez les patients atteints du Covid-19 : une surveillance renforcée des effets indésirables

En collaboration avec le réseau national des centres de pharmacovigilance (CRPV), l’ANSM a mis en place une surveillance continue des effets indésirables liés à l’utilisation des médicaments chez les patients atteints du Covid-19, en particulier lorsqu’ils sont utilisés en dehors des essais cliniques. Plusieurs molécules sont suivies dont l’hydroxychloroquine et le lopinavir/ritonavir.

Cette surveillance est essentielle car ces molécules sont utilisées dans un contexte de soins inhabituel et administrées à des patients différents de ceux à qui elles sont normalement destinées. Deux enquêtes de pharmacovigilance apportent un premier bilan des effets indésirables des médicaments utilisés dans le traitement du Covid-19.

Point d'information, ANSM, 2020-04-10 [en ligne]

Lire le point d'information


Mise à jour du guide sur la Stratégie de prise en charge des personnes âgées en établissement et à domicile

Un guide pratique, diffusé à l’ensemble des établissements et service médico-sociaux de la région, rassemble les outils à disposition ainsi que les recommandations de gestion de l’épidémie de Coronavirus Covid-19. Il a été mis à jour le 9 avril.

ARS PACA, 2020-04-09, 31 p.

Accédez au guide


Using face masks in the community - Reducing COVID-19 transmission from potentially asymptomatic or pre-symptomatic people through the use of face masks

Cet avis de l'ECDC porte sur l'utilisation de masques en public par des personnes qui ne sont pas malades afin de réduire la transmission présymptomatique ou asymptomatique potentielle de Covid-19 du porteur du masque à d'autres.

European Centre for Disease Prevention and Control, 2020-04-08, 6 p.

Consultez l'avis (en anglais)


Eviter les toxi-infections alimentaires en confinement : les bonnes pratiques

Chaque année, en France, environ un tiers des toxi-infections alimentaires déclarées surviennent au domicile. Durant cette période de confinement où l’ensemble des repas sont pris au domicile, les modes de stockage, de préparation et de consommation des aliments peuvent être modifiés. Il est donc essentiel d’appliquer, avec une attention plus soutenue, les bonnes pratiques d’hygiène dans la cuisine. Les experts de l’Anses rappellent les règles à respecter pour que le confinement ne conduise à une augmentation des toxi-infections alimentaires et à des sollicitations supplémentaires des professionnels de santé dans le contexte de l’épidémie de Covid-19.

ANSES, 2020-04-08

Lire les recommandations


Réflexions et points d'alerte sur les enjeux d'éthique du numérique en situation de crise sanitaire aigüe

Ce premier bulletin de veille du Comité national pilote d’éthique du numérique présente le contexte et développe deux points spécifiques. D’une part les questionnements éthiques liés à l’usage des outils numériques dans le cadre d’actions de fraternité, et d’autre part celui des enjeux éthiques liés aux suivis numériques pour la gestion de la pandémie.

Comité national pilote d’éthique du numérique, 2020-04-07

Consultez le bulletin


Guidelines on the optimal and rational supply of medicines to avoid shortages during the Covid-19 outbreak

La Commission européenne publie des lignes directrices visant à garantir l'approvisionnement en médicaments pour traiter les patients Covid-19 mais aussi pour tout médicament susceptible de manquer en raison de la pandémie.

Commission européenne, 2020-04-08, 9 p.

Consultez le document


Prise en charge hors Covid-19

Cette fiche a pour objet d’apporter des orientations générales concernant le maintien du suivi et de la prise en charge des soins hors Covid dans un contexte de confinement et de mobilisation des professionnels de santé pour des prises en charge de personnes atteintes du Covid.

Ministère des solidarités et de la santé, 2020-04-08, 8 p.

Consultez la fiche


Fiche à destination des acteurs de la veille sociale, personnes intervenant auprès des personnes à la rue, habitants de bidonvilles et campements illicites

Cette fiche émet des recommandations à destination des maraudes sociales, les maraudes sanitaires et les équipes de médiations en santé.

 DGCS, 2020-04-07, 7 p.

Consultez la fiche


Covid-19 : port d'un couvre-visage par la population générale

Cet avis comprend les recommandations de l'Institut national de santé publique du Québec concernant le port du masque non médical (couvre-visage) dans la population générale pour prévenir la transmission du virus. Elles sont formulées à la lumière des données disponibles à ce jour en provenance des différents pays.

Recommandations intérimaires covid-19 : port d’un couvre-visage par la population générale, INSPQ, 2020-04-07, 4 p.

Lire l'avis


Coronavirus SARS-CoV-2 : nettoyage spécifique ou désinfection de l'espace public

Dans le cadre de la lutte contre la pandémie à Covid-19, des pays ou des villes procèdent à un nettoyage avec utilisation de produit désinfectant dans l’espace public.

Pour répondre à la question sur l’opportunité de telles mesures, le HCSP a étudié les expériences internationales et la littérature scientifique et réalisé une analyse relative au risque de contamination de la population par les espaces publics (voirie et mobilier urbain) ainsi qu’au risque lié à l’utilisation de produits détergents et désinfectants sur l’écosystème et l’environnement urbain.

Le HCSP rappelle la nécessité de l’application des mesures barrières, notamment la distanciation physique et l’hygiène des mains en cas de contacts avec les surfaces du mobilier urbain, pour la prévention de la transmission croisée du SARS-CoV-2 dans les espaces publics.

Tout en notant son impact psychologique sur la population, il recommande de ne pas mettre en oeuvre une politique de nettoyage spécifique ou de désinfection de la voirie, du fait de l’absence d’argument scientifique de l’efficacité d’une telle mesure sur la prévention de la transmission du SARS-CoV-2.

Il préconise aussi de continuer d’assurer le nettoyage habituel des voiries et d’assurer le nettoyage et la désinfection à une fréquence plus régulière du mobilier urbain, avec les équipements de protection habituels des professionnels. Enfin, il recommande de ne surtout pas employer d’appareils pouvant souffler des poussières des sols de type souffleurs de feuilles.

HCSP, 2020-04-07, 12 p.

Lire l'avis


4 nouveaux avis de la Société Française de Médecine du Travail

Dans le contexte de l’épidémie SARS-CoV-2 (Covid-19), la Société Française de Médecine du Travail (SFMT) a publié, les 23 et 30 mars derniers, deux recommandations. Une première pour les équipes de santé au travail et prenant en charge des établissements de santé où sont hospitalisés des patients Covid+ et une seconde destinée aux médecins du travail des entreprises des secteurs d’activité autres que la santé.

La SFMT a émis trois avis relatifs à l’affectation des professionnels exerçant en milieu de soins et travailleurs assimilés :

  • présentant une pathologie chronique traitée par anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) – 5 avril 2020
  •  présentant des maladies inflammatoires / dysimmunitaires traitées par biomédicaments et thérapies ciblées – 6 avril 200
  • présentant un asthme – 7 avril 2020

Et un avis relatif à l’âge et à l’affectation des travailleurs en milieu de soins : risques d’apparition de formes sévères et de décès chez les personnels soignants atteints par le Covid par classe d’âge – 6 avril 2020

Accédez aux avis


Avis de la Conférence nationale de Santé relatif à la crise sanitaire du Covid-19

La Conférence nationale de santé est une instance consultative de démocratie en santé réunissant une large représentation des parties prenantes du système de santé et de toutes les régions. Le 2 avril 2020, la CNS a adopté en commission permanente son avis sur la crise du Covid-19.

CNS, 2020-04-05 [en ligne]

Lire l'avis


Épidémie à Covid-19 : nouveaux avis du HCSP

Le Haut conseil de la santé publique a publié ou mis à jour des avis portant sur :

  • la prévention et à la prise en charge des patients à risque de formes graves de Covid-19 ainsi qu’à la priorisation des tests diagnostiques

Avis du 4 avril

  • l’accompagnement des personnes en situation de handicap dans le contexte de l’épidémie à Covid-19 et de la prolongation du confinement

Avis du 3 avril

  • la protection des personnels de collecte de déchets

Avis du 31 mars


Cadre de réflexion sur les enjeux éthiques liés à la pandémie de Covid-19

Devant la crise historique de la COVID-19, le Comité d'éthique de santé publique (CESP) et la Commission de l'éthique en science et en technologie (CEST) jugent pertinent de produire une déclaration commune portant sur certaines dimensions éthiques de la situation inédite de pandémie. L'objectif en est d'établir et de définir les principales valeurs phares qui émergent dans le contexte actuel, et d’explorer la manière dont elles s’articulent dans les choix difficiles qui doivent être faits.

INSPQ, 2020-04-03, 18 p.

Consultez le document


L'effet combiné de la multimorbidité et des troubles mentaux sur les admissions fréquentes aux urgences chez les adultes québécois

Les travaux présentés dans ce feuillet visent à déterminer si la multimorbidité physique et les troubles mentaux agissent en synergie pour augmenter le risque d'admissions fréquentes à l'urgence. Les objectifs spécifiques sont de : 1) estimer la prévalence des troubles mentaux selon le nombre de maladies chroniques physiques ; 2) quantifier l'effet des maladies chroniques physiques et des troubles mentaux sur les admissions fréquentes aux urgences.

INSPQ, 2020-04-03, 11 p.

Lire l'article


Conditions of use, conditions for distribution and patients targeted and conditions for safety monitoring adressed to member states for remdesivir available for compassionate use

L'Agence européenne du médicament publie ses recommandations sur l'utilisation du remdésivir. Médicament non encore homologué, l'Agence a précisé ses conditions d'utilisation pour traiter le Covid-19 ainsi que les contre-indications, des mises en garde particulières et précautions d'usage.

EMA, 2020-04-03, 5 p.

Lire l'avis


Avis du Conseil scientifique Covid-19 : état des lieux du confinement et critères de sortie

Dans une première partie, le Conseil scientifique aborde les stratégies globales liées à cette période de confinement. Le Conseil scientifique rappelle que les données épidémiologiques ne témoignent pas encore de l’effet de la mesure de confinement général. La prolongation du confinement a entrainé des effets sociaux importants à mesurer et va être appuyée par l’arrivée de tests diagnostiques, dont les modalités d’usage sont précisées. Enfin, le Conseil scientifique propose dans cet avis les critères sur lesquels la sortie du confinement pourrait se baser. Dans une deuxième partie, le Conseil scientifique souhaite souligner des points d’attention relatifs à la vie en confinement, notamment pour les populations à risque.

Conseil scientifique, 2020-04-02, 14 p.

Consultez l'avis


Maintenir une activité physique et limiter la sédentarité : l'Anses adapte ses repères au confinement

Réduction des déplacements, baisse de l'activité physique et augmentation des temps de sédentarité, déséquilibres énergétiques et alimentaires : le confinement préconisé pour combattre l'épidémie de Covid-19 peut être source de risques spécifiques pour notre santé. L’Anses s’est autosaisie afin d’émettre des recommandations pour atténuer les effets de cette situation particulière sur l’appareil locomoteur, cardiovasculaire et sur le métabolisme.

Avis relatif à l’évaluation des risques liés à la réduction du niveau d’activité physique et à l’augmentation du niveau de sédentarité en situation de confinement, ANSES, 2020-04-01, 22 p.

Consultez le site


Mesures concernant les mineurs non accompagnés

Cette fiche est destinée à répondre aux interrogations des professionnels qui assurent la mise à l’abri et l’évaluation sociale des personnes se présentant comme mineurs non accompagnés (MNA) ainsi qu’à ceux les prenant en charge.

Ministère des solidarité et de la santé, 2020-04-03, 10 p.

Consultez la fiche


Advice on the use of masks in the community, during home care and in healthcare settings in the context of the novel coronavirus (Covid-19) outbreak

Ce document fournit des conseils sur l'utilisation des masques, pendant les soins à domicile et dans les établissements de santé. Cette version mise à jour comprend une section sur les conseils aux décideurs sur l'utilisation des masques pour les personnes en bonne santé.

OMS, 2020-04-06,5 p.

Consultez l'avis


Le vaccin BCG va-t-il vaincre la Covid-19 ?

Daniel Floret fait le point sur la problématique du vaccin BCG et du Covid-19.

mesvaccins.net, 2020-04-05 [en ligne]

Lire l'article


Covid-19 et médicaments importés : attention au risque d'erreurs médicamenteuses

Face à l’épidémie de coronavirus Covid-19, l’ANSM est mobilisée pour gérer les tensions d'approvisionnement de médicaments indispensables, notamment liées à l’augmentation des hospitalisations dans les services de réanimation. Dans ce cadre, elle a mené plusieurs actions auprès des industriels afin que les soignants disposent des médicaments nécessaires à la prise en charge des patients.

Point d'information, ANSM, 2020-04-03

Lire le point d'information


Les EHPAD une réponse urgente, efficace et humaine

Le Conseil scientifique renouvelle son alerte sur l’importance de la lutte contre le Covid-19 dans des structures collectives, en particulier dans les structures accueillant des personnes âgées, qui sont fragiles et particulièrement vulnérables face au virus. Cette note précise les mesures envisagées à l’échelle des établissements en tenant compte d’exigences sanitaires pour les personnes résidentes et leur entourage, ainsi que d’exigences éthiques et humaines également essentielles.

Conseil scientifique, 2020-03-30, 6 p.

Consultez la note


Recommandations régionales à destination des établissements médicosociaux

L'ARS PACA diffuse des recommandations à destination des établissements médicosociaux pour personnes en situation de handicap
et pour public en difficultés spécifiques. Elles comprennent une synthèse des mesures générales et des fiches pratiques thématiques.

ARS PACA, 2020-03-30, 79 p.

Consultez le document


Assurer les soins aux patients souffrant de troubles psychiques en France pendant l'épidémie à SARS-CoV-2

L’objectif de cet article est de proposer des éléments de guidance pour réorganiser les soins psychiatriques dans le contexte de pandémie Covid-19. Les auteurs ont réalisé une synthèse de la littérature internationale combinée au partage des expériences locales françaises.

Chevance A., Gourion D., Hoertel N.et al., L'encephale, 2020-03-30 [en ligne]

Lire l'article


Alimentation, courses, nettoyage : les recommandations de l'Anses

Quelles précautions prendre après avoir fait ses courses ? Faut-il cuire ses aliments pour détruire le virus ? Peut-on manger ses fruits et légumes crus tels quels ? L'Anses a examiné, sur la base des données scientifiques disponibles, les possibilités de transmission de la maladie Covid-19 par les aliments. Voici ses réponses aux questions les plus fréquentes.

Avis, Anses, 2020-03-29, 23 p

Consultez l'avis


L'ANSM sécurise l'accès aux traitements Plaquenil et Kaletra pour les patients atteints de maladie chronique

L’ANSM a été alertée de difficultés d’accès dans les pharmacies en ville aux traitements Plaquenil (hydroxychloroquine) et Kaletra et son générique (lopinavir/ritonavir) pour les malades chroniques à qui ces médicaments sont destinés (VIH, lupus, polyarthrite rhumatoïde…). Conformément au décret du 25 mars 2020, l'ANSM demande aux pharmaciens d’officine de ne délivrer ces médicaments que sur prescription médicale dans leurs indications habituelles, ceci afin de sécuriser leur accès aux patients qui en bénéficient pour leur traitement chronique.

Point d'Information, ANSM, 2020-03-26

En savoir plus


Disinfection of environments in healthcare and non-healthcare settings potentially contaminated with SARS-CoV-2

Ce document fournit des orientations aux États membres de l'UE / EEE sur le nettoyage de l'environnement dans les établissements de soins pendant la pandémie de Covid-19.

European Centre for Disease Prevention and Control, 2020-03-26

Accédez au document


Covid-19 : prévenir l'exposition au virus en milieu professionnel

L’Anses s’est penchée sur la prévention des expositions pour fournir des recommandations aux employeurs pour la protection de leurs salariés. Avant toute mesure de prévention technique ou organisationnelle spécifique, il est essentiel d’appliquer les principes de base de la prévention de l’infection par le virus SRAS-CoV-2 que sont les mesures de distanciation sociale et les « gestes barrières ». Les équipements de protection individuelle et équipements de travail, tels les masques, permettent de diminuer les risques d’exposition lorsqu’ils sont utilisés correctement. Toutefois, ils ne remplacent pas les autres actions de prévention : les « gestes barrières » et les mesures d’organisation du travail prises par l’employeur.

Note d’appui scientifique et technique de l'Anses relative à la proposition d’orientations utiles pour la prévention de l’exposition au virus SRAS-CoV-2 en milieu professionnel, dans des contextes autres que ceux des soins et de la santé, 2020-03-26, 17 p.

Consultez la note


Les activités de vaccination en période de pandémie de Coronavirus Covid-2019

Est-ce que les activités de vaccination doivent être maintenues et quelle est la recommandation pour une personne ayant des symptômes d'infection respiratoire aigüe, n'ayant pas eu de contact avec un cas confirmé de Covid-2019 ? Le comité de l'immunisation du Québec émet des recommandations dans une court avis.

INSPQ, 2020-03-25

Consultez l'avis


Coronavirus SARS-CoV-2 : prise en charge du corps d'un patient cas probable ou confirmé Covid-19

Du fait de l’évolution des connaissances, de l’épidémie et du nombre de décès, le HCSP remplace son avis du 18 février 2020 et modifie ses préconisations pour la prise en charge des patients décédés du Covid-19, notamment la non-justification à la mise en bière immédiate et la présentation du corps à la famille.

HCSP, 2020-03-24, 9 p.

Consultez l'avis


Covid-19 rapid guideline : critical care in adults

Le National Institute for health and Care Excellence (NICE), en soutien au service de santé publique du Royaume-Unis (NHS), publie la ligne directrice sur les soins intensifs chez l'adulte. Compte tenu de la situation, les recommandations sont basées sur des preuves et des avis d'expert mais n'ont pas suivi le processus standard d’élaboration.

NICE, 2020-03

Consultez le site


Coronavirus SARS-CoV-2 : recommandations thérapeutiques

Afin de compléter son avis du 5 mars 2020 relatif à la prise en charge des cas confirmés de Covid-19, compte tenu de la publication de nouvelles données, le Haut Conseil de la santé publique émet de nouvelles recommandations.

Aucun traitement spécifique n’est recommandé pour les cas de Covid-19 pauci-symptomatiques ou présentant une infection respiratoire basse non compliquée, un suivi médical devant toutefois être mis en oeuvre dans ces situations car il n’existe actuellement pas de données permettant d’envisager l’utilisation hors protocole de l’hydroxychloroquine en prophylaxie du Covid-19.

Dès lors que l’infection nécessite un recours à l’oxygénothérapie (y compris à bas débit) l’hospitalisation est nécessaire. En présence de signes de gravité, un traitement peut être envisagé : utilisation dans ce contexte d’une molécule à effet antiviral attendu (association fixe lopinavir ritonavir, voire le Remdesivir dans les cas les plus sévères) ou, à défaut de l’hydroxychloroquine. Cette prescription doit s’effectuer dans les conditions rappelées ci-dessus.

Enfin dans les formes inflammatoires avec syndrome de détresse respiratoire aigüe (SDRA), outre le traitement habituel d’un SDRA, les options thérapeutiques doivent être discutées au cas par cas.

HCSP, 2020-03-24, 23 p.

Consultez l'avis


Avis du Conseil scientifique

Dans cet avis, remis au Gouvernement mardi 24 mars, le Conseil scientifique considère indispensable de prolonger le confinement et de renforcer ses conditions de mise en oeuvre. Il émet également des recommandations sur 8 points d'alerte, concernant notamment l'approvisionnement en équipement de matériel de protection pour les soignants, le rôle de la médecine de ville ou la santé psychique.

Conseil scientifique, 21020-03-24, 8 p.

Consultez l'avis


Conseils pratiques aux pharmaciens

Ces conseils concernent le stade 3 de l'épidémie et portent sur l'accueil des pateints, la tenue des officines, les nettoyages et la protection des proches.

Ordre national des pharmaciens, 2020-03-24, 4 p.

Lire le document


Consignes et recommandations applicables à l'organisation des prises en charge dans les services de psychiatrie et les établissements sanitaires autorisés en psychiatrie

Les établissements autorisés en psychiatrie, au même titre que l’ensemble des établissements, adaptent leur prise en charge pour la mise en oeuvre des consignes gouvernementales décidées face à l’augmentation rapide du nombre de cas COVID-19 en France. Cette fiche rédigée le 22 mars 2020 dans le contexte du passage au stade 3 de l’épidémie au niveau national, vise à accompagner les acteurs dans ces réorganisations urgentes. Des modifications profondes des modalités de prise en charge des patients suivis en psychiatrie sont nécessaires. Les filières doivent être réorganisées, les professionnels formés et les publics et leurs proches informés et accompagnés.

Ministère des solidarités et de la santé, 2020-03-23, 7 p.

Lire la fiche


Masques et Covid-19 : avis de l'Académie nationale de médecine

Après un rappel historique sur les stocks de masques en France depuis deux décennies, cet avis fait des recommandations sur la gestion actuelle de la pénurie de masques et pour éviter qu’elle se reproduise à l’avenir.

Académie nationale de médecine, 2020-03-22, 9 p.

Consultez l'avis


Gestion des déchets d'activités de soins (DAS) produits au cours de l'épidémie de Covid-19, en particulier en milieu diffus

Le Haut Conseil de la santé publique (HCSP) présente les modalités de gestion des déchets d’activité de soins (DAS) produits au cours de l’épidémie de Covid-19, à la fois pour les établissements de santé, les professionnels de santé en exercice libéral et les personnes infectées ou susceptibles de l’être, maintenues à domicile.

Le HCSP recommande :

  • Pour les établissements de santé, d’éliminer les déchets issus de patients infectés ou suspectés d’être infectés par le SARSCoV-2 selon la filière classique des déchets d’activités de soins à risques infectieux (DASRI) de l’établissement sans les distinguer des autres DASRI produits par l’établissement, et de les traiter par incinération ou par prétraitement par désinfection.
  • Pour les professionnels de santé prodiguant des soins à domicile, d’éliminer les déchets produits par l’acte de soin via la filière classique des DASRI.
  • Pour les professionnels de santé en exercice libéral et pour les personnes infectées ou susceptibles de l’être, maintenues à domicile, d’éliminer selon la filière classique des ordures ménagères (dans un double emballage), les déchets contaminés ou susceptibles d’être contaminés (notamment les masques, mouchoirs à usage unique et bandeaux de nettoyage des surfaces).

HCSP, 2020-03-20, 9 p.

Consultez l'avis 


Réduction du risque de transmission du coronavirus SARS-CoV-2 par la ventilation et gestion des effluents des patients

Le Haut Conseil de la santé publique (HCSP) a examiné les risques de transmission du SARS-CoV-2 par la ventilation dans les bâtiments en milieu de soin et à domicile. Il n’existe pas d’études prouvant une transmission interhumaine du virus par des aérosols sur de longues distances. Le HCSP recommande des mesures d’aération et de vérification du bon fonctionnement de la ventilation. Pour un patient à domicile, il est recommandé qu’il réside dans une seule pièce du logement. Le HCSP indique dans son avis les modalités d’aération de cette pièce. Pour les établissements hospitaliers et médico-sociaux, des préconisations sont formulées selon qu’il s’agisse d’une chambre conventionnelle, ventilée en surpression, ou ventilée en dépression.

Le HCSP a aussi examiné la gestion des effluents des patients. Le SARS-CoV-2 peut être éliminé via les selles et les effluents vers le réseau d’assainissement mais le pouvoir infectieux du virus contenu dans les selles est mal caractérisé. Les coronavirus humains tels que les SARS-CoV peuvent être efficacement inactivés avec de l’eau de Javel ou un autre désinfectant virucide. Le HCSP donne, pour le domicile, et les établissements de santé et médico-sociaux, une procédure d’entretien des toilettes ainsi que les dispositions pour protéger les différentes personnes intervenant sur les réseaux d’assainissement des eaux usées.

HCSP, 2020-03-20, 16 p.